A Saint-Lô, la rentrée avant l'heure pour faire le plein de confiance

joomla 16

Vendredi, 28 Août 2020 07:58

A Saint-Lô, la rentrée avant l'heure pour faire le plein de confiance

Écrit par 
Bertrand Doron, le directeur du Collège Interparoissial de Saint-Lô, accueille des élèves en difficulté pour retrouver confiance avant la rentrée. Bertrand Doron, le directeur du Collège Interparoissial de Saint-Lô, accueille des élèves en difficulté pour retrouver confiance avant la rentrée.
Pour la première fois cette année, le collège interparoissial à Saint-Lô, accueille toute cette semaine, des élèves présentant des difficultés dans leurs apprentissages. L'occasion pour eux d'aborder la rentrée avec plus de confiance.

"Le projet m'est venu en courant, durant la période du confinement". Bertrand Doron, le directeur du collège interparoissial de Saint-Lô est un sportif. Et si le sport vide la tête, il permet aussi parfois, de faire jaillir quelques bonnes idées. "Je me suis dit qu'on ne pouvais pas rester sans rien faire face aux signes de décrochage montrés par certains de nos élèves durant le confinement, et j'ai donc imaginé _accueillir durant une semaine, avant la rentrée, les collégiens les plus en difficulté_". Le directeur s'est d'abord assuré qu'il pouvait compter sur ses enseignants avant de contacter par courrier les parents des élèves ciblés. "Ils ont massivement répondu et une petite quarantaine d'entre eux ont décidé d'inscrire leurs enfants pour cette session visant à redonner confiance", se félicite le chef d'établissement.

S'adapter aux besoins de chaque élève

Depuis lundi 24 août, les élèves ont donc retrouvé le chemin des salles de classe, encadrés par 10 professeurs volontaires, pour suivre des cours de Français et de mathématiques. Les groupes sont constitués d'environ 7 à 8 élèves. "C'est idéal pour surmonter les difficultés les unes après les autres pour qu'ils aient la certitude qu'ils sont capables d'y arriver. Et puis _on peut adapter le cours en fonction des besoins des uns et des autres_", souligne Jérôme Vimont, professeur de mathématiques. Ce mercredi matin, il encadre 7 élèves entrant en 5e, parmi lesquels Romain : "J'avais du mal en 6e, alors je trouve intéressant de reprendre le travail dès maintenant pour démarrer la 5e sur de bonnes bases".

Les élèves sont totalement impliqués et concentrés

Dans la salle d'à côté, on parle singulier et pluriel. Géraldine Garnier, enseignante spécialisée, donne un cours de Français à seulement 5 élèves qui s'apprêtent à entrer en 4e. Le petit groupe est à l'aise et Rebecca, l'une des élèves, s'y trouve en confiance. "C'est bien car on avance en douceur petit à petit et _on n'a pas peur de demander si on ne comprend pas_". Une analyse que partage l'enseignante, heureuse de constater l'implication de ces élèves. "Même si ce sont leurs parents qui ont décidé de les inscrire, les élèves sont totalement impliqués et concentrés. Ils découvrent qu'ils ont cette capacité d'implication. Notre ambition c'est de prendre le temps pour consolider les bases".

Un dispositif qui pourrait être élargi

Une évaluation de l'efficacité du dispositif aura lieu dans quelques mois, mais dores et déjà, le directeur de l'établissement, Bertrand Doron, songe à le faire évoluer. "Nous pourrions imaginer des sessions _lors des autres vacances scolaires, ajouter des modules en langue vivante_, ou encore élargir à plus d'élèves. Bien évidemment, ça ne sera possible qu'avec l'accord de nos enseignants." En attendant, Bertrand Doron a également mis le dispositif en place au collège Sainte-Marie de Tessy-sur-Vire dont il est aussi le directeur.

© Radio France - Benoît Martin

Lu 133 fois
Vous êtes ici : Interactivité > Presse > A Saint-Lô, la rentrée avant l'heure pour faire le plein de confiance